Comment gérer le stress au quotidien?

Le stress est une réaction de "fuite" ou de "combat"

Lorsque nous sommes dans une situation d'urgence, notre organisme se mobilise intensément pour être capable d'y faire face adéquatement.


Les effets du stress

C'est la sécrétion d'adrénaline qui permet de rendre instantanément disponibles les ressources de notre organisme.

Elle augmente l'acuité de nos sens et de nos perceptions, la rapidité de nos réflexes et la force de nos muscles. La pression sanguine augmente et le sang afflue au cœur, aux muscles et au cerveau tandis qu'il diminue au niveau de l'épiderme, du système digestif, du foie et des reins. Le cœur bat plus vite, la respiration est plus rapide, les muscles se tendent et le cerveau est en alerte.

Le taux de glucose (sucre) et de cholestérol augmente pour fournir de l'énergie, la digestion est plus lente et plusieurs autres changements se manifestent : dilatation des pupilles, la transpiration est plus abondante, le teint est pâle etc.

Gérer son stress

Avec tout ça, nous sommes fin prêt pour fuir ou combattre !

Mais ... dans nos vies modernes, les réactions de fuite ou de combat ne sont pas des options valables et pourtant notre système nerveux réagit de la même manière, qu’il s’agisse des menaces à notre ego ou des menaces physiques.

Par conséquent, on se prépare constamment à des urgences qui ne se produisent jamais, la pression monte à son maximum et le corps n’a pas la possibilité de l’évacuer.

Les symptômes du stress

  • Physiques : fatigue constante, asthme, maux de tête ou de dos, troubles digestifs, irruptions cutanées ...
  • Psychologiques : sentiments de peur, de frustration, d'indifférence, de la confusion, de l'irritabilité, perte de concentration et de mémoire, anxiété, dépression ...
  • Comportementaux : perte ou augmentation de l'appétit, insomnie ou sommeil excessif, augmentation de la consommation d'alcool, de tabac, de drogue, ou tout autre comportement compulsif, accès d'impatience et même de violence ...
  • Mécanismes de défense de l'organisme, les ressources immunitaires : des rhumes à répétition

Les mécanismes du stress au travail

Les effets du stress sur l'organisme

Animation pédagogique de l'INRS expliquant les effets du stress sur l'organisme.

Dossier sur le stress :
www.inrs.fr/dossiers/stress.html

L'animation présente la différence entre un stress aigu, qui ne dure pas, et un stress chronique, aux conséquences plus graves.

Réalisation : CBI-multimedia


Quelle pression engendre le stress?

La pression psychique nécessaire pour engendrer le stress est une réaction psycho-physiologique devant une urgence. Trois genres de causes peuvent provoquer cette réaction d'urgence :

  1. les changements rapides, (positifs ou négatifs),
  2. les menaces ou les dangers que nous rencontrons (objectivement fondés ou non) et
  3. notre impression (justifiée ou non) d'avoir à réagir rapidement à la situation.

Leviers d'action contre le stress

Gérer son stress

Heureusement, quelles que soient les conditions extérieures qui provoquent votre stress, vous pouvez développer de nouvelles façons de lui faire face :

  • Mieux gérer les demandes : améliorer ses conditions de travail, dire «non» à un surcroît de travail, chercher un emploi moins exigeant, mieux gérer son temps, etc.

  • Changer ses habitudes de vie : réduire les substances excitantes (caféine), les sodas, le thé, (la caféine imite l'adrénaline et augmente ainsi le niveau du stress),réduire l'alcool et les cigarettes, hygiène alimentaire (réduire ou d'éliminer le sucre, consommer plus de fruits et légumes frais).

  • Changer ses propres perceptions : les réactions de stress ne répondent pas à la réalité extérieure, mais à notre représentation interne de cette réalité. Les informations extérieures passent par des "filtres" propres à chaque individu, en fonction de son éducation, sa culture, son expérience de vie, etc.