Personne ne voit le monde comme vous le voyez

Votre vision du monde vous est propre

Elle se construit à partir des informations que nous recevons et, d'un individu à un autre, un évènement ne sera pas vécu, compris, et intégré de la même façon.


Nous possédons différents filtres

Ces filtres font office de tamis pour trier le torrent d'informations venues de l'extérieur et n'en conserver qu'un infime partie.

Chacun d'entre nous a un tamis qui lui est propre, fabriqué en fonction de l'environnement dans lequel il est né, dans lequel il grandit.

Les filtres physiques

Ce sont les fonctions de nos capacités, ils conditionnent la réception des informations extérieures. Ils déterminent ce que nous percevons de l'environnement.

Les filtres sensoriels de perception de l'information

  • Les canaux de perception : réception de l'information

    Pour découvrir le monde, vous utilisez vos 5 sens (canaux de perception) : la vue, l'ouïe, le toucher, l'odorat et le goût.

  • Hypnose et coaching
  • Les canaux de représentation : intégration de l'information

    Vous mettez en œuvre un processus qui consiste, à partir des canaux sensoriels, à construire une représentation interne de l'expérience externe vécue.

    Cette représentation peut se faire visuellement par l'intégration d'une image (comme un appareil photo qui capte une image), auditivement (comme un magnétophone qui enregistre les sons) et physiquement par le vécu d'émotions (comme un capteur de sensations).

Les difficultés sont souvent liées à notre perception de la réalité.

En adoptant un autre point de vue, nous percevons d'autres choses. Communiquer efficacement, c'est être capable de s'adapter et de s'accorder à des "personnes" (perceptions) différentes.


Comportement extérieur

L’observation du comportement extérieur (gestes, postures, rythmes, voix, etc.) fournit une masse d’informations, quand on a appris à les identifier.

L’état intérieur

C’est ce que la personne éprouve au moment où elle vit l’expérience. On accède à cette information par des questions telles que "Que ressentez-vous ?", "Quel est votre sentiment ?".

Les processus internes

C’est-à-dire la façon dont la personne traite les informations, que ce soit ou non conscient. Ce sont les processus internes qui donnent un sens à l’expérience.

On y accède aussi par le questionnement, "Que se passe-t-il en vous lorsque vous vivez cette expérience ?" et par l’observation du comportement non verbal qui accompagne la réponse.

Les valeurs ou critères

Les critères forment souvent la base des enjeux dans une situation donnée. Ils représentent ce que la personne considère comme important dans l’expérience qui se déroule.

On accède à ces critères en posant des questions telles que "Qu’est-ce qui est vraiment important pour vous dans cette situation ?".

Les croyances

Les croyances sont plus difficiles à identifier car elles demeurent inconscientes, bien qu’elles soient le véritable lien logique entre les choix ou les comportements. Mais il ne faut pas les confondre avec les croyances religieuses ou idéologiques, dont on suppose qu’elles ont fait l’objet d’un choix conscient.

Les croyances considérées en PNL constituent le cadre de référence dans lequel s’organisent toutes les décisions quelle que soit leur importance.

On accède aux croyances en explorant plusieurs expériences dans différents contextes, ce qui permet de trouver les points communs et les liens logiques qui y conduisent.